Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in E:\inetpub\mmpark\langue_client.php on line 13 MM PARK FRANCE
langue :  Français  Allemand 


ÉVÈNEMENTS

07/01/2016

La Vie de l'Auto n° 1697 du 07/01/2016

http://www.lva-auto.fr/ N° 1 de la presse auto de collection
Acheter le magazine LVA Auto N° 1697

Dynamique, ludique, interactif !


Éric Kauffmann, chef d'entreprise et initiateur de ce projet, est en passe d'ouvrir au public un espace de 7 000 m2 dédié au militaire et au militaria de la Deuxième Guerre mondiale. Un musée "plus", de nouvelle génération.


Corr. Jean-Pierre HOSSANN
"Je ne voulais surtout pas créer un énième musée militaire. Nous savons tous que les musées classiques actuels souffrent d'un défici de visiteurs chronique, ce qui m'a incité à imaginer un concept novateur", indique d'emblée Éric Kauffmann. Il nous présente en avant première MM Park (Musée Militaire Park), avec une ouverture prévue pour le printemps prochain.


C'est à l'âge de 10 ans qu'Éric est tombé dans le chaudron de la passion pour l'univers militaire: "j'ai commencé à bricoler sur une Jepp, poussé par mon père, puis ce fut l'engrenage. Depuis 20 ans, je collectionne assidûment les véhicules militaires, mais je m'intéresse aussi au militaria, axé sur la Deuxième Guerre mondiale. Après cinq ans d'efforts, ce long parcours du combattant est en passe de s'achever, avec l'ouverture prochaine du MM Park".


Mettons-nous à présent dans la peau de l'un des tout premiers visiteurs en compagnie d'Éric: "Dépoussiérer l'image d'un musée traditionnel, telle est ma volonté. Ce n'est pas un hasard si j'ai associé le mot Park à son nom : il s'adresse à tous les profils de visiteurs, des plus jeunes aux plus âgés. 120 véhicules et blindés occupent l'espace, mais pas seulement. Je tenais aussi à reconstituer une tourelle de char, un bunker, une partie de sous-marin, sans oublier un bateau de 18 t, bien réel celui-là. Les Pays directement concernés par le conflit sont de la partie, avec justement un classement par pays, ce qui améliore la lisibilité et la compréhension pour le public."


Éric tient aussi à mettre en avant les à-côtés : "Une collection de 500 mannequins raconte l'évolution des tenues. France, Allemagne, États-Unis, Grande-Bretagne, Italie, Canada, Russie... le déroulé est complet". À noter au passage que MM Park sera très bientôt la plus grande collection privée du genre au niveau européen. Elle offre la quantité certes, mais aussi la qualité, avec des véhicules très rares, le tout avec une scénographie très aboutie.

Marquer sa différence

Côté véhicules, les amateurs ne seront pas déçus. D'ailleurs, Éric n'en est qu'au début d'une histoire presque sans fin : "Outre les 120 véhicules que le public pourra voir, je dispose aussi d'une série d'engins en réserve qui seront restaurés au fil du temps dans un atelier dédié, dirigé par Maxence Lebourg, un passionné, sur la même longueur d'onde que moi. Notre objectif est de faire rouler les véhicules, et nous en prenons grand soin. C'est le fruit d'un travail d'investigation à grande échelle mené dans le monde entier à la recherche de moteurs, d'équipements d'époque et autres pièces d'origine. Ici point de copies, nous présentons le strict reflet de l'Histoire."


Il est d'ores et déjà possible d'avoir un aperçu des véhicules en consultant le site Internet dédié, mais vous pourrez envisager d'y passer une journée complète, d'autant qu'un restaurant sera aménagé sur place. Éric insiste sur la vocation familiale de MM Park: "Parallèlement à l'exposition statique des engins et autres mannequins, de nombreuses animations sont prévues. À commencer par l'espace de jeux pour petits et grands, ainsi que la possibilité de prendre place dans la tourelle d'un char ou une cloche blindée par exemple. Nous envisageons même une ambiance sonore, comme si on y était ! La collection Sussex 1944, rassemblée par Dominique Soulier, mérite de détour. C'est un épisode méconnu de l'Histoire (lire notre encadré)."